Dentiste en EHPAD

Soigner à bord d'une camionnette

Chirurgiens-dentistes, depuis toujours l'exercice itinérant est interdit mais que dirions nous si l'exercice en camionnette ça devenait possible ?

Depuis quelques temps maintenant l'URPS des chirurgiens-dentistes d'AURA expérimentent au travers d'un Article 51 le déploiement d'une bucco-camionnette qui sillonne le Puy-de-Dôme. Il s'agit d'un projet expérimental, mené sur 4 ans, pour tenter de pallier la désertification médicale.

Des dentistes en route vers les déserts médicaux

Un fourgon, équipé des dernières technologies au secours de la quarantaine d’EHPAD (maisons de retraite médicalisées) situés dans les coins les plus isolés du département. L’avantage, c’est que les résidents n’auront pas à se déplacer – ou si peu. Il suffira pour eux de descendre au rez-de-chaussée pour rejoindre le parking de l’EHPAD. Et pour les plus dépendants qui ne peuvent pas quitter leur chambre et pour quelques gestes urgents, c'est le praticien équipé d'une valise, qui viendra à leur chevet.

Et cette initiative hors du commun n’est pas la seule à se déployer pour remédier au manque d’accès aux soins: – Au Puy-en-Velay, par exemple, sept dentistes promènent déjà leur valise équipée une fois par mois pour aller effectuer les soins de base auprès des résidents de trois EHPAD : détartrage, traitement des caries, extractions dentaires simples, réajustement des prothèses dentaires… – Et en région PACA, l’association Handident PACA est l’un des lauréats du prix Harmonie Boost, pour son projet de consultations dentaires en EHPAD. – L’entreprise Bluelinea met elle aussi du matériel dentaire et des praticiens à disposition des EHPAD.

- Lovis permet à toutes ces initiatives d'être optimisées rendant les parcours des dentistes, mais également des patients plus efficients. On parle de maillage territorial !

On note que les trois quarts des plus de 65 ans ne s’alimentent plus normalement à cause de l’état de leurs dents (1). Entre un tiers et la moitié des résidents d’EHPAD souffrent de pathologies dentaires et orales. 85% des résidents auraient besoin d’une consultation dentaire, 40% d’entre eux ont au moins une dent attaquée par une carie, et au moins une dent douloureuse qu’il faut extraire.


Il est important de noter également que 5 dentistes exclusivement tournés vers le domicile viennent de se déclarer en France, c'est 5 fois plus qu'il y a 2 ans et il y a fort a parier que dans 2 ans ils seront encore plus nombreux.


Préserver sa santé bucco-dentaire pour maintenir une qualité de vie au quotidien


Le lien entre santé générale et santé bucco-dentaire n’est pas toujours connu du grand public. Pourtant, une mauvaise santé bucco-dentaire a un impact important sur l’état de santé général, notamment en cas de diabète, de maladies cardiovasculaires et de maladies pulmonaires.


Chez les personnes âgées, une mauvaise santé bucco-dentaire rend difficile la mastication, ce qui peut entraîner des carences, une dénutrition voire un risque de chute.

Une mauvaise santé bucco-dentaire peut également avoir des retentissements importants dans la vie de tous les jours : difficulté à communiquer, baisse de l’estime de soi, repli sur soi… Garder un sourire agréable et une parole facile permet de conserver une image de soi positive et un confort de vie au quotidien.

La consultation régulière d’un chirurgien-dentiste permet de préserver sa santé bucco-dentaire.


Développer l’accès aux soins dentaires des personnes âgées en perte d’autonomie


Se déplacer pour consulter un chirurgien-dentiste peut s’avérer difficile pour les personnes en perte d’autonomie. Des initiatives voient le jour pour favoriser l’accès aux soins dentaires de ces personnes.

Ainsi, l’association Handident Franche-Comté a été créée pour améliorer la santé bucco-dentaire des personnes handicapées et des personnes âgées en perte d’autonomie vivant à domicile et en établissement.

Les personnes vivant à domicile peuvent adhérer gratuitement au réseau en présentant leur carte d’invalidité ou CMI invalidité à un dentiste membre du réseau. Adhérer au réseau leur permet d’être mieux orientées dans leur parcours de soins.

Les personnes vivant dans les EHPAD (établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) adhérents au réseau Handident Franche-Comté peuvent bénéficier de dépistages sur place, effectués par un chirurgien-dentiste membre du réseau, ce qui évite les déplacements. Les professionnels des EHPAD adhérents peuvent également bénéficier de formations afin d’améliorer la prévention et l’éducation à la santé bucco-dentaire des résidents. (1) Chiffres tirés d’une étude publiée en avril 2017 (Mangeney et al), cf annexe de l’ Arrêté du 3 juin 2019 relatif à l’expérimentation pour l’accompagnement et la prévention bucco-dentaire des personnes vivant en établissement d’hébergement pour personnes âgées


Liens utiles :

https://www.ufsbd.fr/

Si vous êtes en Franche Comté : https://www.handident-franche-comte.fr/

Le guide UFSBD / AGIRC et ARRCO : http://www.ufsbd.fr/wp-content/uploads/2014/09/AGIRC-ARRCO-UFSBD-Guide_sante_bucco_dentaire.pdf


51 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

MEOPA