• Dr Bryan Recchi - Chirurgien-dentiste

Facteurs de risque

Le déchaussement dentaire et les saignements de gencive sont dûs à une quantité trop importante de bactéries entre vos dents et vos gencives. Mais pourquoi certaines personnes sont sévèrement touchées par les problèmes parodontaux alors que d'autres n'ont jamais rien ?

La maladie parodontale est due à un déséquilibre entre la quantité de bactéries et la capacité de votre corps à tolérer leur présence, comme vous l'avez vu ici. Votre système de défense n'est peut-être pas le plus performant, mais sachez que plusieurs facteurs peuvent faire diminuer votre capacité à resister aux maladies parodontales.


1. Le stress

Le stress est l'un des facteurs les plus importants à influer sur votre capacité à vous défendre contre le déchaussement dentaire. Celui-ci est très difficile à mesurer, mais pour un patient traversant une période difficile (perte d'un proche, stress important au travail), la destruction osseuse sera beaucoup plus rapide.

De plus, le stress va souvent être régulièrement associé à deux autres facteurs très importants :

  • Une diminution de l'hygiène bucco-dentaire qui n'est plus une priorité pour le patient stressé.

  • Une consommation généralement plus importante de tabac.


2. Le tabac

L'un des effets les plus délétères du tabac est la vasoconstriction qu'il provoque. Cela signifie qu'à chaque fois que vous fumez une cigarette, les vaisseaux sanguins dans votre gencives se resserrent pendant plusieurs heures. Or, c'est de ces vaisseaux sanguins que proviennent les cellules de défenses qui vous protègent naturellement des infections de la gencive. Lorsque vous fumez, vous réduisez alors vos chances de lutter contre l'infection des gencives.

Le tabac va fortement diminuer votre système de défense au niveau de vos gencives, mais va aussi masquer les symptômes visibles de la maladie parodontale. Ce qui fait que les fumeurs ne consultent pas aussi souvent et sont diagnostiqués généralement plus tard que les autres patients, lorsque la perte osseuse est plus sévère.

Le cannabis a aussi un rôle néfaste sur la maladie parodontale selon les dernières études.

3. L'hérédité


Nous ne sommes pas tous égaux face à la parodontite, l'hérédité et nos origines éthniques influent fortement. Si vos parents ou vos frères/soeurs ont perdu des dents à cause du déchaussement dentaire, sachez qu'il y a des risques que vous y soyez exposés aussi.

La génétique joue un rôle dans votre capacité à tolérer la présence des bactéries mais aussi sur votre réponse inflammatoire. Les patients ayant une réponse inflammatoire importante perdront leur os de soutient beaucoup plus rapidemment.

4. Le diabète

Les patients diabétiques ont trois fois plus de parodontites que la population générale.

La relation entre ces deux maladies chroniques n'est plus à démontrer. Soignez votre parodontite pour éviter de développer ou d'aggraver votre diabète, mais faites aussi attention à la santé de vos gencives si vous êtes diabétique. Vous risquez un déchaussement dentaire plus sévère en cas de diabète déséquilibré.

Il faut savoir qu'en France, depuis 2019, la sécurité sociale prend en charge une partie des traitements parodontaux chez les patients diabétiques afin d'améliorer leur santé générale.

D'autres explications sur l'inter-relation diabète/parodontite sont disponibles dans l'article sur les maladies générales.

5. Les facteurs locaux

Les quatres facteurs que l'on vous a cités plus haut sont généraux, ils agissent sur toutes les dents. Des facteurs locaux peuvent être tout aussi néfastes sur une ou plusieurs dents.

Tout ce qui peut être considéré comme un obstacle à votre brossage va devenir un facteur local qui peut retenir les bactéries responsables des maladies parodontales.

Cela veut dire que la présence de tartre sous la gencive, de couronnes débordantes ou d'anciens soins de caries qui ne sont plus adaptés vont être de véritables pièges à bactéries. Il faudra donc que votre dentiste retire ces anciens soins afin de les remplacer par de nouvelles restaurations plus ajustées au niveau des gencives. Ce sera la seule manière de garder vos dents à long terme.

D'autres facteurs de risques connus des maladies parodontales : âge, genre, surpoids, régime alimentaire, consommation d'alcool, ...

Mais si certains facteurs de risques peuvent déclencher une parodontite, sachez que la parodontite est elle-même le facteur de risque d'un grand nombre de maladies générales.


Retrouvez le lien de téléchargement de l'application Paro App sur Apple Store et sur Android.

Posts récents

Voir tout