• Edgar

Intelligence Artificielle (IA) et Santé

Quelle est la place de l’IA dans la santé ?


Qu’est-ce que l’IA ?


L’IA est la possibilité d’automatiser une fonction dans laquelle la machine semble dotée de fonctions cognitives. L’IA est un programme informatique qui apprend de lui-même. Le fait marquant de l’essor de l’IA a lieu en 1996 lorsqu’un ordinateur bat le champion d’échec du moment.


Dans le domaine médical, l’IA s’apparente davantage à un assistant virtuel qui s’intègre dans le processus de prise de décision et de recommandation du professionnel de santé. En effet, l’IA intervient souvent en amont de la prise de décision, mais facilite le diagnostic. Les applications de l’IA à la santé sont multiples :

  • La médecine prédictive : l’IA contribue à la prédiction d’une maladie et son évolution sur le patient concerné ;

  • La médecine de précision : l’IA permet un processus de recommandation automatisé de traitement personnalisé ;

  • Une aide à la décision : l’IA contribue au diagnostic et à la proposition thérapeutique ;

  • Les robots : l’IA est utilisée dans les robots, notamment les robots qui facilitent des tâches quotidiennes pour les personnes dépendantes ;

  • La chirurgie : l’IA permet une nouvelle pratique de la chirurgie : la chirurgie assistée par ordinateur ;

  • La prévention : l’IA permet de traiter des données en très grande quantité et permet ainsi de produire des études d’anticipation épidémiologique.


Quels sont les freins liés à l’utilisation de l’IA ?


Le premier frein est lié directement à l’appréhension des professionnels de santé. Cela s’explique par le temps d’adaptation et d’intégration de ces nouvelles technologies.


Le deuxième frein est la nécessité d’instaurer un cadre réglementaire et éthique autour de l’IA. Au cœur de ce débat figurent évidement la règlementation autour des données de santé mais surtout la définition de la responsabilité. Qui de l’humain ou de l’algorithme sera tenu responsable d’une mauvaise décision médicale ?

Posts récents

Voir tout