Le blanchiment dentaire

Vous rêviez d'un sourire lumineux, souligné par un émail à la blancheur prononcée ? Les méthodes et produits actuels ne cessent de progresser tout en respectant vos dents. Des soins en cabinet professionnel au kit de blanchiment à domicile, tour d'horizon des techniques et mises en garde.


Véritable promesse de séduction et de santé, avoir un joli sourire passe inévitablement par une dentition blanche et bien alignée. Or, différents facteurs à caractère héréditaire (coloration naturelle ou vieillissement de la dent), pathologique (prise de tétracycline pendant la période de formation de la dent) ou encore provenant du mode de vie (consommation de café, thé, tabac…) rendent parfois les dents jaunes ou colorées.

Le blanchiment dentaire, c'est quoi ?

Ce procédé simple de dentisterie esthétique sert à éclaircir les colorations de l'émail et de la dentine grâce à l'utilisation d'un gel à base de peroxyde d'hydrogène (eau oxygénée). Que ce soit en cabinet ou à domicile, aucun traitement blanchissant ne doit être effectué sans avoir préalablement effectué un bilan bucco-dentaire approfondi par un chirurgien-dentiste afin de vérifier l'absence de contre-indications ( caries non soignées, dents dévitalisées, faiblesse de l'émail, irritations gingivales…) ainsi qu'un détartrage efficace.

Ce type de traitement n'est conseillé que lorsque les dents sont fortement jaunies. "L'important reste de préserver au maximum la teinte naturelle de la dent afin qu'elle soit en adéquation avec l'ensemble du visage", souligne le chirurgien dentiste Olivier Hue.


Les traitements en cabinet chez le dentiste

Naturellement, c'est chez le dentiste qu'il faut s'orienter en premier. Il fera un état des lieux de l'état dentaire avant d'envisager un blanchissement des dents. Il en existe deux : le blanchiment dit "au fauteuil" et celui dit "ambulatoire".

Le blanchiment "au fauteuil"

Le premier se réalise intégralement au cabinet en une ou deux séances. Le dentiste réalise, à partir d'une empreinte d'arcades dentaire, une gouttière en plastique souple sur mesure qui accueille par la suite le gel de blanchiment très concentré, et ce durant un temps de pose pouvant varier de 20 à 90 minutes en fonction de l'état initial de la dent. Dans certains cas, le dentiste peut juger utile de faire appel à une lampe de haute énergie ou à laser pour activer le processus d'éclaircissement. Il faut noter que les traitements réalisés sont indolores.


Le blanchiment "ambulatoire"

Il est d'abord mis en oeuvre au cabinet avec la confection de ces mêmes gouttières et poursuivi au domicile à l'aide d'un gel de peroxyde d'hydrogène plus faiblement dosé. Le port des gouttières s'effectue de préférence au cours de la journée et sa durée peut osciller entre 15 minutes et une heure/jour, selon la prescription du dentiste.

Il est également possible, dans des cas extrêmes, d'effectuer une séance de blanchiment au fauteuil suivie d'un traitement ambulatoire classique.

Au bout de combien de temps voit-on les résultats ?

En principe, les résultats apparaissent véritablement au bout de 15 jours et sont visibles en moyenne 4 ans, en fonction du mode de vie du patient (consommation élevée de café, tabac, thé ou non). En cas de sensibilité, il est impératif d'arrêter le traitement et de consulter un dentiste pour éviter d'endommager le nerf de la dent.

Combien ça coûte ?

Seule ombre au tableau, le prix d'un blanchiment dentaire est onéreux : il oscille entre 390 et 1 200 € en fonction du nombre de séances, du nombre de dents blanchies et de la méthode utilisée.

Les kits de blanchiment prêts à l'emploi

De plus en plus de marques d'hygiène bucco-dentaire mettent au point des kits prêts à l'emploi, utilisables avec une qualité probante, et ce à prix beaucoup plus abordable (entre 15 et 60 €). Disponibles en pharmacies et parapharmacies, ces kits de blanchiment disposent là aussi d'un gel à base de peroxyde d'hydrogène mais nettement moins concentré qu'en cabinet. Parmi les nouveautés, trois types de produits :

  • Les bandes transparentes autocollantes : très pratiques et recouvertes à 6 % de gel, elles épousent parfaitement la forme des dents pour un dépôt du gel uniforme ;

  • Le gel avec pinceau : il permet une application très précise du produit, pour une utilisation sélective sur quelques dents ou parties de dents pour une coloration plus localisée ;

  • Les gouttières jetables : hygiéniques et à usage unique, elles sont prêtes à l'emploi et ne nécessitent pas d'adaptation préalable. Elles sont fournies la plupart du temps avec des doses individuelles de gel ingénieuses et facilement transportables.


Qu’est-ce qui cause la coloration des dents ?


Les dents affichent une teinte ivoire qui varie légèrement d’une personne à l’autre. Sachez aussi que les canines sont naturellement un peu plus sombres que les incisives. Cela dit, plusieurs facteurs peuvent entraîner un changement de couleur vers une nuance plus foncée. Chez d’autres patients, les dentistes à Fribourg ou Lausanne constate l’apparition de taches sur les dents. Dents jaunes ou grises, taches brunes, liseré noir entre la gencive et la dent… Tels sont les problèmes les plus fréquents.

La coloration externe des dents

Elle touche la surface des dents et ses motifs sont essentiellement liés au mode de vie :

  • le tabagisme

  • la consommation excessive de certaines boissons qui colorent les dents (café, thé et vin rouge par exemple)

  • le tartre

  • la prise de certains médicaments

Dans la plupart des cas, un simple détartrage ou un polissage dentaire suffisent pour améliorer l’apparence de votre dentition.

La coloration interne des dents

Si l’assombrissement touche la structure de la dent, cela résulte généralement :

  • de l’âge

  • de l’hérédité

  • d’un traumatisme dentaire (coup, chute, accident…)

  • de médicaments pris pendant la période de formation de la dent

  • d’un traitement du canal radiculaire

9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

MEOPA