• Dr Charles Faroche - Chirugien-Dentiste

Prévention bucco-dentaire et dénutrition

Mis à jour : févr. 21

Le vieillissement impacte la cavité buccale et ses conséquences induisent une diminution du potentiel masticatoire. Ce potentiel masticatoire est calculé sur :

- Le nombre de dents,

- L’état et la mobilité des dents,

- La modification du flux salivaire,

- La présence de prothèses (fixe ou amovibles),

- La présence d’une inflammation gingivale ou de pathologies des muqueuses

Ce potentiel masticatoire conditionne le type d’alimentation, avec un impact direct sur ses apports nutritionnels, son confort et donc son bien-être.

D’après l’OMS la conservation de 20 dents (restaurées ou en bon état) semble nécessaire au maintien d’une fonction masticatoire correcte et d’une bonne nutrition ; cependant, chez le sujet âgé, ce nombre est rarement atteint. Le nombre moyen de dents perdues augmente avec l’âge et, chez les personnes de plus de 65 ans, le nombre de dents restantes varie entre 12 et 17 selon les pays. Ainsi, seuls 10 % des personnes âgées de plus de 75 ans ont 21 dents naturelles ou plus, et la plupart des enquêtes montre une prévalence de l’édentement proche de 60 % chez les patients âgés en institution (1, 2).

La perte de dents affecte le choix des aliments. Ainsi, la réduction du nombre de dents, un état dentaire non satisfaisant et, simplement, le vieillissement physiologique des tissus bucco- dentaires favorisent les régimes pauvres en fruits, fibres et protéines, et riches en hydrates de carbone. Chez les sujets présentant un état dentaire défectueux, on observe des déficits en fer, vitamine A, vitamine C, acide folique, thiamine et protéines, ainsi qu’un risque accru de morbidité et mortalité (3).

Il existe un lien statistique entre l’édentement, des apports faibles en nutriments et de multiples inadéquations diététiques conduisant à un régime athérogène. De même, les indicateurs de la dénutrition, tels que l’indice de masse corporelle ou la perte de poids, sont corrélés avec les troubles masticatoires (4). Il a été montré le rôle significatif de l’édentement et du port de prothèses mal adaptées dans la perte de poids supérieure à 4 % (5). De plus, la diminution du taux d’albumine serait statistique- ment liée à la présence de caries radiculaires, et de nombreux troubles buccaux sont impliqués dans la perte de poids de plus de 10 % : halitose, hygiène buccale insuffisante, bouche sèche, absence d’occlusion, pathologie temporomandibulaire, infection, inflammation, lésions muqueuses, douleurs orales (6). Parmi ces troubles, les perturbations de la constitution du bol alimentaire liées à l’hyposialie sont importantes : elles entraînent des difficultés à s’alimenter et compromettent le statut nutritionnel. Il a été mis en évidence un lien statistique entre la réduction forte des flux salivaires, la dénutrition sévère (7) et le taux d’albumine (8).

La prévention consiste à diagnostiquer et prendre en charge avant que des pathologies ne surviennent. Ainsi la télémédecine bucco-dentaire peut permettre le diagnostic et la prise en charge de pathologies pour éviter qu’elles ne s’aggravent. Les données accumulées permettront, nous l’espérons de créer un dispositif médical pour les soignants pour leur permettre de réaliser ce soin avec une efficacité avérée et en un temps record.


Source : 1. BaileyRL,LedikiweJH,Smiciklas-WrightH,etal.Persistentoralhealthproblems associated with comorbidity and impaired diet quality in older adults. J Am Med Diet Assoc 2004; 104: 1273-6. 2. FolliguetM,Veille-FinetA,TavernierJC,etal.Dentalandnutritionalstatus of long-term care institutionalised old adults. Age & Nutrition 2004; 15: 84-9. 3. Papas AS, Palmer CA, Rounds MC, et al. The effects of denture status on nutrition. Spec Care Dentist 1998; 18: 17-25. 4. RitchieCS,JoshipuraK,SillimanRA,etal.Oralhealthproblemsandsignifi- cant weight loss among community-dwelling older adults. J Gerontol A Biol Sci Med Sci 2000; 55: M366-71. 5. Marcenes W, Steele JG, Sheiham A, et al. The relationship between dental status, food selection, nutrient intake, nutritional status, and body mass in- dex in older people. Cad Saude Publica 2003; 19: 809-10. 6. Sullivan DH, Martin W, Flaxman N, et al. Oral health problems and involuntary weight loss in a population of frail elderly. J Am Geriatr Soc 1993; 41: 725-31. 7. Nitschke I, Iigner A, Müller F. Barriers to provision of dental care in long-term care facilities: the confrontation with ageing and death. Gerodonto- logy 2005; 22: 123-9. 8. Dormenval V, Budtz-Jorgensen E, Mojon P, et al. Associations between malnutrition, poor general health and oral dryness in hospitalized elderly patients. Age & Ageing 1998; 27: 123-8

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout