• Dr Charles Faroche - Chirugien-Dentiste

Qu’est-ce qu’une brosse à dents automatique ?

Mis à jour : févr. 21

Vous connaissez sans aucun doute les brosses à dents manuelles et électriques, mais depuis quelques temps, une nouvelle catégorie de brosse émerge : les brosses automatiques. Ces brosses à dents sont censées pouvoir brosser toutes les dents en même temps. 


Une brosse à dents automatique c’est donc un objet qui ambitionne de vous enlever des mains le brossage de vos dents. Oui mais prudence, les entreprises qui s’y sont collées ont toutes connues d’impressionnant échecs car le résultat clinique ne rencontrait pas les promesses des industriels. Alors gadget ou invention du futur ?

Il est intéressant de noter que dans le déploiement d’une telle offre les entreprises ont un challenge de taille. Les catégories de brosse à dents manuelle et électrique ont un point crucial en commun ; un opérateur manie la brosse. La responsabilité d’un mauvais brossage n’est donc en principe pas celle du fabricant de brosse mais de la personne qui ne l’utilise pas correctement. 

La commercialisation d’un tel produit se confronte à deux problèmes : les arcades dentaires n’ont ni la même forme ni la même taille. Ceci varie d’un âge à l’autre, d’une origine ethnique à une autre mais dépend également en raison de facteurs fonctionnels.  Bien que les orthodontistes créent des formes d’arcades idéales souvent standardisées lors de leur différents traitements, les personnes traitées ne représentent pas la majorité de la population. 

Par ailleurs, dans la plupart des cas, les dents ne sont pas alignées et peuvent présenter ces particularités isolées ou cumulées :

  • elles sont parfois versées (vers les lèvres ou vers l’intérieur des joues ou bien en direction de la langue)

  • en rotation autour de leur axe vertical et ce,  sur 360° 

  • être « trop hautes ou trop basses », on parle d’infra ou de supraclusion. 

Les gouttières de brossage automatiques doivent par conséquent, tenir compte de tous ces paramètres ou bien, exclure de leur cible une portion non négligeable de la population. 


Faisons un petit tour d’horizon des brosses à dents automatiques.


Amabrush :



Voici un descriptif sommaire de ce dispositif ;

- Une taille unique

- Des extensions en silicone en guise de poils

- Une injection de dentifrice pendant la vibration

- Un mouvement vibratoire transmis via un aimant de la pièce motorisée à la pièce buccale

- La face distale de la dernière dent n’est pas brossée


Fasteesh :



Voici un descriptif sommaire de ce dispositif ;

La Y-BRUSH est la brosse grand public et la HES-Y la gamme proposée en EHPAD.

- Un mouvement vibratoire « ultra-sonique » avec une transmission via le plastique du manche vers le silicone de la pièce buccale.

- Fasteesh recommande de mordre doucement de haut en bas et d’avant en arrière pour tenter d’améliorer l’efficacité.

- La morsure du dispositif neutralise l’action de ce dernier

- La face distale de la dernière dent n’est pas brossée

Il ne semble pas y avoir d’étude comparant l’efficacité du poil nylon par rapport au poil en silicone.

Philips Sonicare propose la technologie « ultra-sonique » couplée au mouvement de poignet de l’opérateur. L’efficacité supérieure clamée du mouvement du poil en nylon de la tête de brosse à dents potentialise l’effet global de brossage.

Willo :

Voici un descriptif sommaire de ce dispositif ;

Principe de fonctionneme

- Gouttière silicone (4 tailles différentes enfants, adolescent, adulte)

- Poils de nylon disposés sur toute la gouttière

Face distale « brossée »

Tapis de poils pour les faces occlusales des dents

- La gouttière se contracte sur les dents en injectant eau + dentifrice liquide

- Système d’aspiration des liquides injectés en bouche et éjectés par un autre circuit au fond du lavabo par un tuyau non visible sur les photos

Point notable : une morsure ne peut pas entrainer une annihilation du « mouvement » de contraction de la gouttière, cependant ;

- Pas d’action de brossage à proprement parler mais une gouttière qui se contracte sur elle-même

- La face distale suppose absence de dent de sagesse puisque la gouttière est fermée en arrière pour « brossage » de la face distale

- Le liquide injecté et souillé et ré-aspiré puis éjecté dans le lavabo

On retrouve également des brosses en U de marques génériques dont la technologie employée est identique à celle d’Amabrush.


Notre analyse :

A priori aucune des technologies employées par ces brosses à dent ne peuvent prétendre effectuer un brossage efficace. En effet, le mouvement idéal de brossage recommandé est un mouvement vertical de la gencive vers l’extrémité de la dent. Or, les mouvements utilisés par les brosses à dents suscitées sont des mouvements vibratoire ou contractile et ne sont pas de nature à assurer un brossage efficace des dents (Pour en savoir plus, voir notre article (comment bien se brosser les dents ?).

D’ailleurs il n’existe aucune étude clinique démontrant l’efficacité de ces dispositifs. Les deux seules études disponibles vont même dans le sens inverse et (liens ci-dessous) pointent du doigt l’inefficacité de ces dispositifs, selon l’une d’elle : « le brossage de ces brosses n’est pas significativement différent de l’absence de brossage ».

Pour aller plus loin : https://www.lovis.care/2020/04/11/comment-bien-se-brosser-les-dents-2/ https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0002817762510027 https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/32605239/ https://www.electricteeth.com/uk/ https://www.youtube.com/user/ElectricTeethVideos

12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout